A la rencontre du Soi

Le chemin vers l’Éveil

C'est la voie paradoxale ou justement je reconnais le paradoxal en moi. Je suis dans l'impermanence et je la vis. Le vivant est impermanent et pourtant il est toujours là.

C'est plutôt donc, la conscience de moi vivant qui s'absente de temps en temps dans le temps, parce que je crois au temps.

Le temps est l'illusion de moi-même. Dans ma permanence du temps linéaire je me perds pour fixer les choses. Quand je lâche le temps je lâche prise de tout et je vis le temps qui m'est imparti maintenant. Dans mon monde, mon être apparaît, et il sublime ma présence, dans un état de pure conscience de ce qui est.

Je le vis dans mon corps et dans mon esprit.

Le corps reste présent dans la conscience.

La conscience reste présente dans le corps aussi.

Je suis la présence observatrice, qui a toujours été là.

Deux états me caractérisent particulièrement, deux fondements, sur lesquelles tout repose. En même temps ce tout n'est rien et pourtant est.

E = M*C2

M = la masse, la forme, le moi ou le soi, et les deux à la fois

D'un côté l' E : L’Énergie qui m'habite et que je juge déjà, parce que je n'en ai pas la pure conscience.

De l'autre côté C2 : la Lumière qui m'habite aussi et qui ne peut être séparée de moi, et dont je n'ai que très peu conscience.

Je suis en quelque sorte la créature manifestée par ces deux éléments, dans le monde qui m’apparaît.

Je suis indissociable de ce qui m’apparaît parce que j'ai conscience de ce qui m’apparaît, parce que je respecte les significations que mon esprit courtise..

Si je souhaite changer mon monde, il suffit que je me rapproche de la présence que je ressens avec mon corps, et une nouvelle conscience va peu à peu venir me faire vibrer, et goûter l'univers de façon différente.

C'est la rencontre avec mon être-té, que j'ai oubliée et qui est toujours là.

Pour cela je dois lâcher la vision commune du monde décrite par l’extérieur, parce qu'elle ne fait pas partie de mon intime, et ne me concerne pas maintenant, et visiter l'instant avec conscience et me laisser faire par la présence.

Ce n'est qu'en lâchant prise de mon mental, et de ses circonvolutions présentes, et aussi un peu de ma personnalité fabriquée, que je vais manifester un monde meilleur, qui est déjà manifesté, mais qui maintenant m’apparaît...

Voilà ma proposition de découverte dans le vivant de l'instant qui est.

Patrice

 

Il n'y a aucun article dans cette catégorie. Si des sous-catégories sont affichées sur cette page, elles peuvent contenir des articles.